Accueil > Infos > 153 POSTES DANS L’ACADEMIE DE REIMS
-153 POSTES DANS L'ACADEMIE DE REIMS

Les dotations académie par académie

-153 POSTES DANS L’ACADEMIE DE REIMS

Purge sur tous les postes "hors la classe"

publié par snu10, le lundi 9 janvier 2012

Tags carte scolaire


Toutes les académies devront rendre des postes en 2012, à l’exception de la Guyane. Le ministère a précisé le 16 décembre la répartition des 5 700 suppressions de postes dans le primaire. Le SNUipp annonce des initiatives unitaires en janvier.

L’académie de Guyane gagne 20 postes, et c’est bien la seule qui se retrouvera en 2012 avec une dotation positive, toutes les autres académies, sans exception, voyant leurs effectifs enseignants diminuer. Des soldes négatifs à Aix-en-Provence (-219), à Amiens (-235), à Lille (-399), à Nancy-Metz (-367)… nul n’échappe au jeu de destruction massive d’emplois dans lequel le gouvernement persiste et signe. Au cours d’un Comité technique ministériel abrégé aujourd’hui vendredi 16 décembre, la rue de Grenelle a précisé la répartition par académie des postes supprimés dans le primaire public au budget 2012. 5 100 postes d’enseignants disparaissent, ce sont ceux indiqués dans la carte de France des académies que nous publions ci-dessous. 600 autres postes sont supprimés sur les moyens alloués au recrutement des étudiants en Master 2.

L’acharnement du ministère

Ainsi, toutes les académies doivent rendre des postes qu’elle que soit par ailleurs l’évolution du nombre d’élèves. « Le ministère s’acharne contre l’école primaire alors même que l’OCDE pointe la faiblesse du taux d’encadrement du premier degré », s’est insurgé le SNUipp-FSU dans un communiqué publié à l’issue du CTM. « Si l’engagement de Nicolas Sarkozy de maintenir le même nombre de classes à la rentrée prochaine est tenu, une purge se prépare sur ce qui reste de la scolarisation des enfants de moins de trois ans et sur tous les postes « hors classe » : moyens de remplacement, emplois d’animateurs TICE et de langues vivantes, aide spécialisée aux élèves en difficulté (RASED). » a tenu à préciser le syndicat.

Des mobilisations unitaires à venir

Le SNUipp qui rappelle que le budget n’a pas encore été voté explique qu’un nouveau CTM devra être convoqué en janvier, le ministère n’ayant pas fourni dans les délais aux organisations syndicales les documents préparatoires à cette réunion. Dès à présent, il « appelle les enseignants des écoles à se mobiliser massivement, aux côtés des parents, pour s’opposer aux fermetures de postes qui seront annoncées lors des opérations de carte scolaire début 2012 » et annonce qu’il " proposera, dès janvier, à l’ensemble de ses partenaires, de nouvelles étapes de mobilisations unitaires ».

Ci-dessous la carte des suppressions de postes en France

Sources iconographiques


| publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.