Accueil > Infos > Nouvelles précisions ministérielles, mais peu d’avancées...
Nouvelles précisions ministérielles, mais peu d'avancées...

RYTHMES

Nouvelles précisions ministérielles, mais peu d’avancées...

publié par snu10, le jeudi 13 décembre 2012

Tags rythmes

Une réunion avec le ministère et l’ensemble des organisations syndicales s’est tenue mercredi 5 décembre sur la question des rythmes scolaires. Les annonces ministérielles laissent plus que dubitatives. Elles n’améliorent en rien les conditions d’apprentissage des élèves et ne favorisera pas la réussite scolaire de tous tout en dégradant les conditions d’emploi et de travail des enseignants.

La procédure de passage à neuf demi-journées

L’organisation de la semaine serait fixée par le DASEN sur proposition du conseil d’école ou de la commune. Le rapport annexé au projet de loi d’orientation de l’école précise que cette demi-journée supplémentaire serait placée le mercredi sauf « dérogation sollicitée auprès des autorités académiques ».

Les communes devront faire savoir pour le 1er février si elles décident d’appliquer la semaine de 4,5 jours dans le primaire à la rentrée 2013 ou si elles attendront un an de plus comme leur en a donné la possibilité le Président de la République. Elles proposeront leur projet éducatif au DASEN qui devra arbitrer à partir du 1er février.

Un même département pourra donc avoir des écoles à quatre jours et d’autres à quatre jours et demi. Quoi qu’il en soit, le SNUipp a rappelé son exigence que les conseils d’école soient associés au projet de la commune.


L’organisation du temps élève

Les 24 heures hebdomadaires seraient maintenues. Elles pourraient être réparties avec un maximum de 5 h 30 par journée de classe et de 3 h 30 par demi-journée.

Le ministère refuse de modifier le décret Darcos de 2008 définissant le temps de service des enseignants et propose donc une simple adaptation des 60 heures.

L’aide personnalisée change de nom et devient un « temps d’activités pédagogiques complémentaires » inscrit au service des enseignants et organisé en groupe restreint. Son volume horaire n’est pas défini pour l’instant mais devrait avoisiner une heure hebdomadaire selon le ministère. Le contenu de ces temps complémentaires apparait ouvert (aide au travail personnel, aide aux élèves en difficulté, activités liées au projet d’école...) et son organisation serait laissée à l’initiative des équipes. Le SNUipp-FSU prend acte de la fin de l’AP dans sa forme actuelle, revendication portée depuis sa création et attente clairement exprimée dans la consultation des enseignants. Cependant, si elle disparait formellement sous sa forme actuelle, la différence est ténue entre ce projet de « temps d’activités pédagogiques complémentaires » et l’aide personnalisée actuelle, mis à part une plus grande souplesse laissée aux équipes.

Le SNUipp-FSU demande la possibilité pour tous les enseignants de travailler en petits groupes avec un nombre d’élèves restreint pour améliorer les pratiques enseignantes au sein de la classe. Cela doit se faire dans le cadre de la journée de classe, aux moments opportuns pour faciliter les apprentissages avec l’apport de maîtres supplémentaires. En fin de journée après la classe, il est certes possible de mener un projet thématique avec un petit groupe d’élèves mais cela ne s’attaque pas au cœur des apprentissages. Ce « temps d’activités pédagogiques complémentaires » choisi par le ministère ne répond en rien à l’ambition portée par le SNUipp-FSU de démocratisation de l’école.

Il correspond juste à la farouche volonté du ministère de ne pas diminuer, ne serait-ce que des 60 heures d’aide personnalisée, le temps de service des enseignants devant les élèves.

Dans ces discussions, le SNUipp-FSU a réaffirmé son exigence de reconnaissance du temps consacré au travail en équipe, à la préparation de la classe, aux rencontres avec les multiples partenaires de l’école... Il a rappelé sa demande de réduction du temps de services des enseignants et de revalorisation salariale.

D’autres discussions avec le ministère sont programmées d’ici janvier.


| publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.